Accéder au contenu principal

Défaire le discours sexiste dans les médias de Rose Lamy

 


Coucou mon roseau,

Aujourd'hui, je reviens avec une revue littéraire de l'essai féministe, Défaire le discours sexiste dans les médias de Rose Lamy.

Découvert: suite à un vlog de Florence @floandbooks

Lu: en LC avec Jessica de la chaine booktube @jpeuxpasjailitthéculture


L'autrice:

Rose Lamy, née en 1984, est son nom de plume de Préparez-vous pour la bagarre. C'est un compte instagram qui recense et décrypte le traitement sexiste des femmes pour démontrer le caractère systémique des minimisations des violences et des vices de langages sexistes. 

Elle a écrit son premier livre en 2021, après avoir été contacté par une personne de la maison d'édition JC Lattès. Elle écrit son deuxième livre avec un collectif, "Moi aussi, Metoo, au-delà du hastag". En septembre 2023, elle publie "En bons pères de famille".

L'essai

L'épitaphe: 

C'est une citation très émouvante d'Andrea Dworkin: "Nous les femmes. Nous n'avons pas l'éternité devant nous. Certaines d'entre nous n'ont pas une semaine de plus ni un de plus à perdre [...] Nous sommes tout près de la mort. Toutes les femmes le sont. Et nous sommes tout près du viol et nous sommes tout près des coups."

J'ai bien aimé l'introduction: le fait qu'elle mêle le personnel dans cet essai. Elle nous explique comment elle en est venu à créer son compte instagram suite à deux affaires très médiatisées:

L'affaire Cantat en 2003 - meurtre de Marie Trintignant - condamnation en 2004

L'affaire DSK en 2011 - agression/séquestration "présumée" de Nafisatou Diallo

Elle a été choquée par la façon dont les médias ont traité ces deux affaires. Déjà les affaires portent le nom des agresseurs et ce sont qui sont mis en avant. 


L'essai est divisé en 4 parties. 

Dans la première partie intitulée Un discours de déni "les violences sexistes et n'existent pas, l'autrice rappellent que 60% des viols commis par an sont commis sur des mineurs de moins de 11 ans et très souvent ce sont des incestes.

Dans cette partie, elle explique bien les mécanismes qui diabolise les victimes et excuse les agresseurs.

 Dans la deuxième partie, l'autrice parle d'une omerta: une espèce de chape de plomb qui fait que tout le monde est au au courant des violences mais ne les dénoncent pas voire même en rigole ou minimise.

Dans la troisième partie, elle nous explique le concept des dépolitisation des violences envers les femmes en les qualifiant de fait divers. Cela permet de nier le caractère systémique et répétitif des violences faites aux femmes.

Dans la dernière partie, elle parle d'un phénomène de diversion qui consiste à dire que le féminisme d'aujourd'hui est trop violent et qu'on préférait le féminisme d'hier moins virulent.

Dans la conclusion, elle termine sur note d'espoir en soulignant que les choses avancent. 

Mon avis

Dans l'ensemble, j'ai trouvé l'essai très didactique, fluide et bien documenté. J'ai beaucoup aimé les deux premières parties. La partie 3 était à mon sens un peu répétitive. J'ai bien aimé l'argumentaire de la partie 4, c'est une thèse que je n'avais jamais entendu. 

J'ai deux reproches:
J'aurais aimé avoir une proportion des journaux qui traitent mal des violences envers les femmes et ceux qui le font bien ou au moins des exemples plus détaillé. 
D'autre part, elle soutient que les journalistes n'ont pas conscience de véhiculer ces pensées sexistes et franchement et là je n'y crois pas du tout. Ils ne peuvent pas ignorer ces biais.

Malgré tout, je vous invite à lire cet essai. La partie 1 pour moi est vraiment limpide déconstruit bien point par point les mécanismes.

Pour aller plus loin:

🎧Shame on you - Mini série de 8 épisodes sur le traitement médiatique de l'affaire DSK
📗Le génie lesbien
📺Viol, défi de justice

Dis-moi ce que tu en penses.

A bientôt

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En avril, on va lire ...

 Coucou mon roseau, Suite au vote ici et sur Instagram, je viens t'annoncer la lecture commune d'avril. Du 1er au 30 avril, on va donc lire le roman Le bleu entre le ciel et la mer de Susan Abulhawa. Il est disponible en ebook. Tu peux également regarder s'il est disponible à ta médiathèque ou en seconde main. On lit chacun de son côté et on se retrouve début mai pour en discuter sur Googlemeet. Bonne lecture A la semaine prochaine

Bilan Culturel - Avril 2024

Coucou mon roseau, J'ai décidé de faire un bilan culturel mensuel sur le blog. Cela pourra donner matière à discussion.  En Avril, j'ai lu 7 livres. Ce sont des livres que j'ai pris à la bibliothèque: 4 BD et 3 romans. J'ai vu 3 films et je binge watch Veronica Mars en replay. J'ai une envie de voir pas mal de films cultes en ce moment. Et j'ai découvert 3 podcasts: 2 grâce à ma collègue et un parce que je faisais des recherches pour ma revue de Défaire le discours sexiste dans les médias.  Dis-moi si tu connais certains objets culturels que j'ai cité. A la semaine prochaine 

Nouveau rendez-vous culturel

  Coucou mon roseau, J'espère que tu vas bien. La nouvelle année arrive et avec elle les intentions pour l'année qui se profile... L'année dernière, j'avais lancé l'idée d'un club de lecture sur Rouen et puis aussi d'un troc de livre sur Paris... Mais je m'étais mis beaucoup de pression et puis on n'a pas réussi à trouver une date... Cette année, j'ai donc décidé de faire un café culturel mensuel sur Rouen.  Le principe: une fois par mois on se réunit  pour partager nos recommandations culturelles : livre, ciné, série, podcast, expo, théâtre, musique etc. On pourra aussi faire une fois par trimestre  un troc de livre  lors de ce café culturel. Les rencontres auront lieu le premier dimanche du mois dans le centre de Rouen. Je suis encore en réflexion pour l'heure... Au printemps/été, on pourra faire la rencontre dans un parc.  Tout le monde est le bienvenu ! Et les parisiennes, parisiens peuvent venir. (Le billet Paris/Rouen aller/retour est d