Accéder au contenu principal

La saison des fleurs de flamme

 Coucou mon roseau,

Aujourd'hui, je te donne mon avis sur la lecture de mon club de lecture #cdlroseauxpourpres qu'on a lu ensemble au mois de Novembre dernier.

L'auteur : 

Né en 1979 au Nigéria. 
Il est journaliste. Il a écrit en 2014: un recueil de nouvelles dont le titre original est The whispering trees. Son premier roman dont le titre original est Season of crimson blossoms publié en 2015 est le livre dont on va parler aujourd'hui.

Le roman

C'est un assez long roman qui fait 418 pages. Il est divisé en deux parties: La renaissance d'Hajiya Binta et le passé d'Hassan, elles-mêmes divisées en petits chapitres avec des titres très originaux.
Dans ce roman, on suit l'histoire d'amour de Binta, une femme d'une cinquantaine d'années et Hassan, un trentenaire. Cette relation va bouleverser leur quotidien bien réglé premièrement parce qu'ils vont se cacher pour vivre leur histoire d'amour et deuxièmement les deux vont murirent avec cette relation.
A travers ses deux personnes, on découvre la culture du Nigéria: le fait de ne pas appeler son premier né par son nom. On a beaucoup d'opposition dans ce roman: opposition entre le monde d'Hassan et celui de Binta, opposition homme/femme, opposition pauvre/riche, opposition religieux/non religieux.

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ce roman. J'ai trouvé la lecture très fluide. J'ai aimé découvrir la psychologie de ces deux personnages. C'est un peu une chronique sociale du Nigéria avec la nouvelle génération que représente Hassan et l'ancienne génération que représente Binta.
On est surpris par la facilité dont Binta, veuve, ancienne institutrice, pieuse va se laisser emporter par le tourbillon d'amour avec Hassan, un dealer de drogue. Mais la plume de l'auteur sublime et nous fait oublier cette contradiction.
On ressent avec le personnage de Binta tout le poids de la société sur les femmes: elle devrait couvre, s'occuper de ses petits-enfants, se remarier avec un homme de son âge etc. Le fait d'être veuve fait que ce sont ces fils qui doivent s'occuper d'elle. J'ai bien aimé la psychologie du personnage de Binta.
La relation entre Binta et Hassan est assez ambiguë: chacun voit dans l'autre une façon de réparer une précédente relation filiale. Est-ce que c'est une manière de se réparer ?
Les relations sexuelles entre les deux sont racontées de manière assez crue. 
On a beaucoup de thèmes très intéressants dans ce livre: la lecture, les langues, les traditions, la famille, être mère; la sexualité.

Pour aller plus loin:

📘Citoyen de seconde zone - Buchi Emecheta


Dis-moi ce que tu en as pensé

A la semaine prochaine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Exercice d'écriture #1

  Coucou mon roseau, Tu le sais peut-être mais j'écris à mes heures perdues. J'ai publié 2 recueils de poésie. J'adore écrire sous la contrainte oui je sais un peu maso c'est comme ça. Et sur mon compte perso, je publiais tous les mois un exercice d'écriture. Et j'ai très envie de reprendre donc voilà déjà l'exercice de Janvier. JANVIER Consigne: “Il y a deux tragédies dans la vie : l’une est de ne pas satisfaire son désir et l’autre de le satisfaire.” Que t'inspire cette citation d'Oscar Wilde dans L'éventail de Lady Windermere? La réponse peut être un poème, texte, essai, chanson etc. Rendez-vous le 1er Février pour échanger nos textes. A la semaine prochaine 

La boutique c'est fini ?

Coucou mon roseau, Les coffrets Roseaux Pourpres, c'est fini ? J'ai créé les Roseaux Pourpres dans ma tête toute seule en Mai 2020 : je te passe les détails - après une grosse insomnie de 2 semaines, je ponds ce qui va devenir le coffret club et miracle le sommeil revient. Mais voilà ! Je n'y connais rien. Je choisis un prix comme si j'étais cliente à la louche. Et dès la première box : j'ai des personnes qui achètent : joie immense. Je vis 1 an et demi dans un gros rêve et euphorie. Mais en Décembre 2021, il faut se rendre à l'évidence : je ne gagne pas d'argent, pire j'en perds. Je décide d'augmenter mes prix la quasi-totalité de mes abonnés s'en vont. Grosse désillusion et grosse remise en question pendant encore 1 an. Mais j'ai quelques personnes qui restent ! MERCI ! Mais à un moment, il faut voir la vérité en face. Constat: pas de véritable engouement pour mes coffrets. Une charge mentale assez conséquente. Une remise en question sur mo